AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 parfois je me parle à moi-même pour être sur que quelqu'un m’écoute (nino)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
★ one million stars ★
in laurels since : 07/03/2018
textos reçus : 12
faceclaim : nathan niehaus + Morrigan
pseudo (prénom) : margaux
multinick : non

age : vingt-trois ans
civil status : heartbreaker/breaking, just guess in my eyes darling
studies/job : vendeur de rêve, petits boulots un peu partout, coursiers, livreurs.. rien de glorieux. la tentation de gagner plus

MessageSujet: parfois je me parle à moi-même pour être sur que quelqu'un m’écoute (nino)   Mer 7 Mar - 21:00


nino miller
parfois je me parle à moi-même pour être sur que quelqu’un m’écoute
crédit @tumblr + bigflo&oli

identification complète. nino, parfois entendu comme enfant, parce que ouais, t'es qu'un gamin, un gamin qui navigue mais qui n'a pourtant jamais appris à être marin. non, t'es qu'un gamin toi. miller, ce nom attribué au clochard qui se prend une murge tous les soirs et rentre pour gueuler sur sa femme et ses gosses, ce nom que tu portes avec rage. lieu et date de naissance. laurels, petit ville perdue, calme, trop calme et en même temps pas assez. t'es né un certain douze juillet, paraît qu'il faisait chaud, paraît que tu t'es fait attendre. t'es certain qu'en réalité, tu voulais juste ne pas venir ici. âge. vingt-trois années de mépris ? non, quand même pas. peut-être quinze ans, au moins ça. t'as été enfant aussi, faut pas l'oublier, jeune et innocent, toi aussi, t'as pensé que tout était beau. finalement ça c'était chez les autres. boulot ou études. t'avais pas l'temps pour faire des études, rester derrière un bureau, écouter un type te raconter sa vie. puis quoi encore ? alors t'as enchaîné les petits boulots par ici et par là. livreurs de tout et rien, coursiers pour des entreprises et des particuliers, t'as même touché à la mécanique pendant un temps. situation familiale. deux parents perdus. une mère détruite et un père qui détruit. quatre enfants, t'es l'plus grand de toute cette fratrie. la pression sur les épaules. statut. des yeux bleus et un sourire à se damner. tu l'as fait d'ailleurs, t'as merdé, complètement. tu t'en veux, carrément. finances. $$$$$, oui, c'est la loose, il n'y a pas d'argent, pas de billets, rien. tu rêves d'imprimer des billets, ça serait la solution miracle ça. orientation sexuelle. le corps des femmes, les courbes voluptueuses. tu n'peux oublier la courbure de leur dos. t'aimes trop le corps féminin pour t'en contenter d'un.. plus grande qualité. t'es social, ça compte ça ? t'as pas peur de parler aux gens, pas peur d'engager la conversation et de dire c'que tu penses même si ça plaît pas.  plus grand défaut. la lâcheté, complètement. t'es un lâche, nino, t'es ce lâche qui a laissé et laisse toujours son paternel lever la main sur sa mère. t'es ce lâche qui fait, qui recule, et qui ne se lance jamais. pourtant, il t'est arrivé de mettre la main à la pâte, il t'est arrivé de sauter du toit, mais de là à affronter le paternel ? ça jamais..

zodiac bundy cullen manson

prénom (ou pseudo) margaux. + tu viens d'où france. + où as-tu trouvé le forum? via bazzart   . + tu es () un inventé - () un prélien - (x) un scénario.

futiles carapaces 01 ~ t'es loin d'être ce type qui se balade en jogging parce qu'il a fait du sport toute la journée. pas vraiment sportif. si tu te lèves le matin, c'est sûrement pas pour aller faire du sport ~ 02 ~ quand tu comprends pas ce qu'on te dit, t'as cette tendance à plisser les yeux. t'as déjà pas un grand regard, alors quand tu comprends pas tu peux vite avoir les yeux bridés nino ~ 03 ~ tu prends soin de tes frères et soeurs, à défaut de prendre soin de ta mère, tu fais ça, c'est déjà ça. ils sont importants à tes yeux. au moins une chose qui compte dans ta vie ~ 04 ~ tu fumes beaucoup, c'est rare de te voir sans une clope entre les doigts ou entre les lèvres, c'est plus qu'une addiction à ce stade, t'en as conscience mais t'en as rien à faire ~ 05 ~ malgré tes pensées noires, t'es loin du stéréotype du dépressif, t'es pas dépressif mais tu n'aimes pas tout ce qui t'entoure. tu détestes voir les types en costard rentrer chez eux, embrasser leur femme pour ensuite se taper leur secrétaire dans leur dos. ~ 06 ~ t'as un avis tranché sur tout, absolument tout, c'est souvent tout ou rien, et pour te faire changer d'avis, faut se lever tôt. vraiment tôt.

Si tu avais l'occasion d'anéantir ton pire ennemi, le ferais-tu? l'occasion d'anéantir.. t'as envie de te dire qu'anéantir, ça veut tout et rien dire. ça peut tout et rien dire, mais si on débarque et qu'on te propose d'anéantir ton ennemis, tu dis oui, direct. t'aurais aucune raison de refuser, on t'offre ça, ou tu te l'offres.. tu te fiches pas mal des conséquences, comme toujours, tu te fiches de ce qu'il peut arriver, ou t'arriver.. alors ouais, tu le fais, direct. sans même réfléchir d'ailleurs. On a tous des secrets, jusqu'où irais-tu pour protéger les tiens? t'irais jusque là où il faut aller, excepté peut-être que tu ne mettrais jamais, non jamais en danger tes frères et soeurs. faut croire que tout le monde à ses propres limites, tu n'connais pas les tiennes. tu ne les connais pas vraiment, mais tu ferais c'que tu peux pour te protéger, toi et tes secrets.. comme cet entrepôt en flamme.. As-tu déjà été persécuté par quelqu'un? évidemment que oui, tu l'as été et tu l'es tous les jours d'ailleurs. ton paternel, ton père et cette pression qu'il exerce, psychologique principalement mais physique aussi, ça arrive. est-ce que tu persécutes par contre ? oui, évidemment, aussi. on n'apprend pas toujours de tout.

started from the bottom, now we're here
tu vas quand même pas faire ça. tu vas quand même pas accepter mais alors nino, qu'est-ce que tu fiches avec cet putain d'bidon d'essence ? t'en sais rien. c'est pas logique. rien est logique. de toute façon, est-ce que cette vie est vraiment logique ? la réponse est claire, nette et précise. bien sûr que non. évidemment que non. la vie n'est pas logique et toi, tu l'es encore moins alors quand elle te demande de foutre le feu à ce bâtiment, tu réfléchis presque pas. tu dois pas, tu devrais pas, tu vas regretter.. tu l'sais déjà et pourtant, quand tu penses à son regard, t'as pas une once d'hésitation. rien. comme ensorcelé, ou simplement con. ouais, plutôt ça, complètement con. tu l'es. jusqu'à la moelle. surtout quand tu restes là et que tu regardes la bâtiment brûler. tu devrais partir, loin, t'en aller, vite, et pourtant, tu regardes les flammes s'agrandir, tu les regardes qui grandissent encore et encore. l'odeur d'essence tout autour de toi. c'est puissant et c'est sûrement quelques secondes plus tard que tu te rends compte de l'énorme bêtise que tu viens d'faire. tu t'en vas, la respiration saccadée, un marathon improvisé et l'odeur d'essence qui ne s'en va pas. rien. elle reste là. pas même sous la douche. tu frottes, tu fais c'que tu peux pour effacer les traces de c'que tu as pu faire.. rien. ça reste là, ancrées à ta peau. c'est comme si c'était écris sur ton front. écris pendant des jours et des jours. à moins que ce soit dans ton coeur, que c'est inscrit à l'encre rouge.

et lui reparler ? surtout pas. de toute façon, à quoi bon. elle n'est pas celle que tu pensais, tu préfères encore rentrer chez toi et affronter ton père que lui parler de nouveau. elle t'a mis dans la merde. profiteuse jusqu'à la moelle. t'as pas envie de te frotter à ça, parce que tu sais que tu pourrais dérailler. impulsivité sur les bords, et l'envie d'exploser. pourtant, t'as aussi ce truc au fond de toi, ce truc qui veut tempérer.. tempérer d'quoi ? rien. sûrement rien. de toute façon, t'as d'autres trucs à faire, d'autres trucs à régler.. de toute façon, faut que t'aille voir ton frère et que t'ailles bosser. ces putains vraies choses de la vie, rien de plus, rien de moins, c'est ce qu'il faut faire. elle est remplaçable, par les autres, n'importe lesquelles. même sa soeur tiens. sa soeur qui te donne envie d'sourire des fois, ouais, un beau sourire. mais un sourire qui s'perd quand tu la vois, elle, avec les autres. tellement d'autres aussi. elle n'aurait pas pu demander à toutes ces merdes de faire son sale travail plutôt qu'à toi ? non ? non.. c'était toi, toi et ta vie qu'elle est venue piétiner du haut de ces talons. c'est ta vie qu'elle est venue pourrir comme si elle n'était déjà pas pourrie.


Code:
<taken>nathan niehaus</taken> ≻ <name>nino miller</name>


Dernière édition par Nino Miller le Mer 7 Mar - 22:29, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ the city lights are blinding ★
in laurels since : 03/03/2018
textos reçus : 323
faceclaim : ...
pseudo (prénom) : ...
multinick : ...

age : ...
civil status : ...
studies/job : ...

MessageSujet: Re: parfois je me parle à moi-même pour être sur que quelqu'un m’écoute (nino)   Mer 7 Mar - 21:06

nathan bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
★ one million stars ★
in laurels since : 07/03/2018
textos reçus : 12
faceclaim : nathan niehaus + Morrigan
pseudo (prénom) : margaux
multinick : non

age : vingt-trois ans
civil status : heartbreaker/breaking, just guess in my eyes darling
studies/job : vendeur de rêve, petits boulots un peu partout, coursiers, livreurs.. rien de glorieux. la tentation de gagner plus

MessageSujet: Re: parfois je me parle à moi-même pour être sur que quelqu'un m’écoute (nino)   Mer 7 Mar - 21:07

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: parfois je me parle à moi-même pour être sur que quelqu'un m’écoute (nino)   Mer 7 Mar - 21:07

je m'incline
Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ one million stars ★
in laurels since : 07/03/2018
textos reçus : 12
faceclaim : nathan niehaus + Morrigan
pseudo (prénom) : margaux
multinick : non

age : vingt-trois ans
civil status : heartbreaker/breaking, just guess in my eyes darling
studies/job : vendeur de rêve, petits boulots un peu partout, coursiers, livreurs.. rien de glorieux. la tentation de gagner plus

MessageSujet: Re: parfois je me parle à moi-même pour être sur que quelqu'un m’écoute (nino)   Mer 7 Mar - 21:09

pas trop quand même
d'ailleurs, je suis à la recherche de tout et n'importe quoi j'pose ça là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
★ one million stars ★
in laurels since : 03/03/2018
textos reçus : 33
faceclaim : sophie skelton, freesia.
pseudo (prénom) : maclean. (ja)
age : twenty six. (07/03)
civil status : on-and-off with caden - pain in the ass - hoyt. should learn to love herself first.
studies/job : general practitioner and pediatrician, doctors without borders active member.

MessageSujet: Re: parfois je me parle à moi-même pour être sur que quelqu'un m’écoute (nino)   Mer 7 Mar - 21:23

Gorgeous
Bienvenue parmi nous I love you

_________________
-- making fun of someone you're angry with is childish. be an adult, and hit them with your car.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
★ one million stars ★
in laurels since : 03/03/2018
textos reçus : 40
faceclaim : matthew @dandelion
pseudo (prénom) : baltic #léa
multinick : --

age : 48 -holy shit
civil status : married to a ghost
studies/job : seriously in love with dead people, undertaker and gravedigger like dad, and the dad of his dad, and the dad of the da-

MessageSujet: Re: parfois je me parle à moi-même pour être sur que quelqu'un m’écoute (nino)   Mer 7 Mar - 21:24

super choix de scénar
je vais stalker à mort

puis nathan
nathan
nathan
nathan
amour d'une vie
il est parfait,
j'aime ce que j'ai lu
bienvenue parmi nous boT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
★ one million stars ★
in laurels since : 07/03/2018
textos reçus : 12
faceclaim : nathan niehaus + Morrigan
pseudo (prénom) : margaux
multinick : non

age : vingt-trois ans
civil status : heartbreaker/breaking, just guess in my eyes darling
studies/job : vendeur de rêve, petits boulots un peu partout, coursiers, livreurs.. rien de glorieux. la tentation de gagner plus

MessageSujet: Re: parfois je me parle à moi-même pour être sur que quelqu'un m’écoute (nino)   Mer 7 Mar - 21:27

merciii vous deux  

oh ça fait plaisir tout ce que tu m'dis    puis c'est vrai que nathan  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
★ follow the lights ★
in laurels since : 04/12/2017
textos reçus : 152
faceclaim : taylor marie hill. (@arabella)
pseudo (prénom) : wild thoughts, call me ethanie.
multinick : noora, the warrior.

age : twenty-one years since june, take her back back to the summer.
civil status : single, thanks everybody. nothing's wrong.
studies/job : waitress, to live and student in journalism when she wants it, photographer of misled souls.

MessageSujet: Re: parfois je me parle à moi-même pour être sur que quelqu'un m’écoute (nino)   Mer 7 Mar - 21:44

t'es genre parfait.
j'aime tout ce que j'lis
ta plume envoie du lourd
tu refais ma journée.
merci mille fois,
ça va être génial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onyourgrave.forumactif.com/
avatar
★ one million stars ★
in laurels since : 07/03/2018
textos reçus : 12
faceclaim : nathan niehaus + Morrigan
pseudo (prénom) : margaux
multinick : non

age : vingt-trois ans
civil status : heartbreaker/breaking, just guess in my eyes darling
studies/job : vendeur de rêve, petits boulots un peu partout, coursiers, livreurs.. rien de glorieux. la tentation de gagner plus

MessageSujet: Re: parfois je me parle à moi-même pour être sur que quelqu'un m’écoute (nino)   Mer 7 Mar - 21:48

oh merci
je termine vite tout ça alors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
★ the city lights are blinding ★
in laurels since : 03/03/2018
textos reçus : 117
faceclaim : dylan o'brien, luaneshë, anesidora.
pseudo (prénom) : manon.
multinick : aucun.

age : vingt-six ans.
studies/job : deux années de droit avant de renoncer à satisfaire les exigences parentales. en cinquième année d'astrophysique.

MessageSujet: Re: parfois je me parle à moi-même pour être sur que quelqu'un m’écoute (nino)   Jeu 8 Mar - 11:58

ok ce choix de perso, avec cette gueule
j'viens de dévorer ta fiche et j'adore
bienvenue parmi nous I love you

_________________
his face was as scarred as the barren worlds he braved and he screamed his heart out, standing on top of mountains. he jumped off cliffs, home was where his heart was but his heart had a mind of its own, swept here and there by the winds ruffling the waves, he could not catch it; so he opened his eyes and ripped apart his chest - and he breathed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
★ follow the lights ★
in laurels since : 04/12/2017
textos reçus : 152
faceclaim : taylor marie hill. (@arabella)
pseudo (prénom) : wild thoughts, call me ethanie.
multinick : noora, the warrior.

age : twenty-one years since june, take her back back to the summer.
civil status : single, thanks everybody. nothing's wrong.
studies/job : waitress, to live and student in journalism when she wants it, photographer of misled souls.

MessageSujet: Re: parfois je me parle à moi-même pour être sur que quelqu'un m’écoute (nino)   Jeu 8 Mar - 19:08

tout est parfait.
je te valide avec plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onyourgrave.forumactif.com/
avatar
★ one million stars ★
in laurels since : 07/03/2018
textos reçus : 12
faceclaim : nathan niehaus + Morrigan
pseudo (prénom) : margaux
multinick : non

age : vingt-trois ans
civil status : heartbreaker/breaking, just guess in my eyes darling
studies/job : vendeur de rêve, petits boulots un peu partout, coursiers, livreurs.. rien de glorieux. la tentation de gagner plus

MessageSujet: Re: parfois je me parle à moi-même pour être sur que quelqu'un m’écoute (nino)   Jeu 8 Mar - 22:41

merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: parfois je me parle à moi-même pour être sur que quelqu'un m’écoute (nino)   

Revenir en haut Aller en bas
 
parfois je me parle à moi-même pour être sur que quelqu'un m’écoute (nino)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ I'LL SPIT ON YOUR GRAVE :: join the cult :: Time to say hello :: Good game-
Sauter vers: